Histoire et géographieC'est à voir

>>Guide des collections d'histoire et géographie de la BU d'Evry

Une histoire de l'esclavage, une conférence du Professeur Ibrahima Thioub

Venez assister à la conférence "Une histoire de l'esclavage en Afrique et ses conséquences"  du Professeur Ibrahima Thioub, historien de l’Afrique, ancien recteur et président de l’Assemblée de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), le lundi 3 octobre 2022 de 18h30 à 20h, à l'Université d’Évry, amphi 150, Bâtiment Maupertuis.

 

Pour anticiper ou prolonger cette conférence, découvrez différentes contributions du Professeur Ibrahima Thioub dans les collections de la BU, ainsi que quelques références sur le thème de l'esclavage.

Vous pouvez plus largement explorer l'indice 306.362 consacré à l'esclavage dans les collections de sociologie. Pour des périodes spécifiques, reportez-vous aux collections d'histoire (indices 960 et suivants pour l'histoire de l'Afrique).

Des contributions d'ouvrages du professeur Ibrahima Thioub disponibles à la BU

undefinedVisionnez Les routes de l'esclavage, disponibles en DVD à la BU, sur la Médiathèque numérique (après création d'un compte) et sur Arte du 27/08/2022 au 01/11/2022. Cette riche série retrace l'histoire transversale et décentrée de la traite sur plus de mille deux cents ans, de la fin du Ve à la fin du XIXe siècle, en liant esclavage, capitalisme et racisme. Les conseillers historiques Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Mesnard s'appuient sur les points de vue d’historiens d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et des Antilles, dont Ibrahima Thioub, illustrés d'animations et de photographies poignantes. Elle souligne en particulier que la race naît de la traite et non l’inverse. On estime à 13 millions le nombre d'Africains déportés vers les Amériques depuis le XVIe siècle et à 50 millions le nombre de morts victimes directes ou indirectes de la traite négrière.

Sur l'esclavage et ses abolitions

Enseigner l'esclavage

Journées Européennes du Patrimoine 2022 : Les tapisseries, objets d'histoire

lithographie de Gustave Singier © Patrice Godard, Université Paris-Saclay

À l'occasion des journées européennes du patrimoine, la bibliothèque universitaire d'Évry accueille l'exposition « Peintres célèbres des seventies : Despierre, Seuphor, Singier et Ubac » du 15 septembre au 14 octobre 2022.

L’idée de cette exposition est née du don des quatre tapisseries monumentales de la Faculté de Pharmacie de Chatenay-Malabry (Université Paris-Saclay) à l’Université d’Évry, dans le cadre de la création du pôle Biologie-Pharmacie-Chimie sur le plateau de Saclay. Ce don et cette exposition symbolisent la synergie qui s’établit entre ces deux universités aujourd’hui étroitement associées.

C’est ainsi que la restauration et la réinstallation de ces quatre tapisseries d’Aubusson ont conduit naturellement à organiser l’exposition de 20 lithographies de Despierre, Seuphor, Singier et Ubac, quatre plasticiens renommés des années 1970 aux talents polymorphes, souvent liés d’amitié et tous célébrés par l’Académie des Beaux-Arts. Ils ont traversé le XXᵉ siècle en épousant des styles distincts : un naturalisme post-cubique pour Despierre, un usage des lignes singulier pour Seuphor, un langage abstrait pour Singier et Ubac.

Dans le prolongement de cette exposition, la BU vous propose une sélection d'ouvrages au salon Mots'Art au rez-de-chaussée de la BU. Celle issue des collections d'histoire aborde les tapisseries, objets d'histoire.
Retrouvez aussi la sélection du guide arts qui décline l'art de la tapisserie et de celui des sciences de l'éducation sur la tapisserie dans la littérature jeunesse.

Feuilletez notre livret bibliographique sur la tapisserie

Laissez-nous votre avis !

"Notre Commune" : théâtre, jeudi 6 octobre 2022

Assistez le jeudi 6 octobre 2022 à une représentation en plein air de "Notre Commune : Histoire méconnue racontée sur un char" de la Compagnie Théâtre-Amer de Mathieu Coblentz et Caroline Panzera avec Mathieu Coblentz et Vincent Lefèvre, sur le parking du bâtiment Facteur Cheval (2 Rue du Facteur Cheval, 91000 Évry-Courcouronnes).
À l’occasion des 150 ans de la Commune de 1871, deux spectres racontent avec force, l’histoire de la dernière révolution française sociale éphémère et majeure qui fut aussi la plus terrible des guerres civiles, mais aussi un moment historique qui a vu naître les principes fondamentaux de notre république actuelle.

Il y a 150 ans, entre le 18 mars et le 28 mai 1871, dans une France défaite par la Prusse, la capitale se soulève pour contester le gouvernement constitué par l’Assemblée de Versailles à peine élue et majoritairement monarchiste. La population parisienne s'autoreprésente dans une démocratie directe, s'approprie les moyens de production et de commerce, instaure l'école laïque, gratuite et obligatoire, la séparation de l'Église et de l'État, la liberté d'association, la suspension des loyers, le droit au travail des femmes. Une guerre civile commence entre deux conceptions de la République. La Commune est brutalement réprimée par les troupes versaillaises de Thiers, lors de la "Semaine sanglante".

Cette sélection de ressources récentes revient sur les évènements à partir d'archives et documents, dresse le portrait de communardes et communards anonymes ou connus, étudie la Commune d'hier à aujourd'hui, ainsi que ses réappropriations par la bande dessinée.

La Commune de 1871

Communard.es

La Commune d'hier à aujourd'hui

La Commune à travers la bande dessinée


Écoutez :


Consultez en ligne :

aussi en EBOOK

Les évènements Calenda en histoire-géo

Avec Calenda, le calendrier de OpenEdition, suivez l'actualité des évènements en SHS.

Les dernières annonces en histoire

Loading ...

Les dernières annonces en géographie

Loading ...