Sociologie, philosophie, psychologie, religionsC'est à voir

>>Guide des collections en sociologie de la BU d'Evry

Fake news, infox et post-vérité

Source : https://www.ifla.org
Médiatisées avec la campagne du Brexit et l’élection présidentielle aux États-Unis, les fake news ont à présent leur équivalent français : "information fallacieuse" ou "infox", comme le recommande la Commission d'enrichissement de la langue française. Le phénomène n'est ni nouveau, ni extérieur à nos frontières.
Cependant, la situation actuelle est aussi spécifique. L’ambivalence d'internet s'y révèle, puisqu'il donne tout autant la parole à la démocratie participative, qu'aux voix du populisme, de l'extrémisme et du complotisme. Cette nouvelle ère de la communication serait celle de la post-vérité. Les autoroutes de l'information, puis le web 2.0 ne remplissent pas les promesses de démocratisation de l'information et de démocratie. Après un long feuilleton parlementaire controversé, la loi dite loi "fake news" vient d'être votée par le Parlement.
Dans De quoi les fake news sont-elles le nom ? (Débat, juin 2018), Nicolas Vanbremeersch craint que cette bataille contre les fake news n'entraîne "le clivage entre ceux qui croient détenir le savoir, la rationalité, la vérité, et ceux qui leur en opposent une nouvelle, plus en ligne avec le vécu du peuple et ses émotions."  Il conclut : "Notre grand défi est d’accepter le chaos et le doute dans lequel nous sommes plongés". "Cessons de vilipender les marchands de faux pour nous penser tous comme acteurs, médias, producteurs d’information, et pour envisager sérieusement les sujets de l’éducation et des savoirs portés sur ce réseau".
A votre disposition à la BU, cette sélection de ressources récentes aborde les fausses nouvelles, la confiance et de désinformation numériques et la post-vérité


► Visionnez la table-ronde "Les fakes news sont-elles un danger pour la démocratie ?" aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois.

► Suivez les deux cours "De l'influence à l'info" d'Hervé Le Crosnier dans le cadre de la Licence Humanités numériques de l'Université de Caen.

Sociologie de la consommation

États généraux de l'alimentation, suppression de postes dans la grande distribution, émeutes autour des promotions de pâte à tartiner, blocages des agriculteurs... font les titres de l'actualité et interrogent notre rapport à la consommation.
Ce choix de nouveautés sur la sociologie de la consommation invite à réfléchir sur la nature de la société de consommation, pourvoyeuse d'envies et, dans le même temps, de pénuries et de frustrations.

Lyzadanger. The New Fred Meyer on Interstate on Lombard. Flyckr

Société de (l'hyper)consommation

Société du déchet et du réemploi

Consommer autrement

"Un pays dans le ciel", théâtre au département de sociologie

Mercredi 19 décembre 2018 à partir de 12h au bâtiment du Facteur Cheval, théâtre au département de sociologie : la pièce de théâtre "Un pays dans le ciel", commande d’écriture à Aiat Fayez, mise en scène par Matthieu Roy  de la Compagnie du Veilleur et jouée par Hélène Chevallier, Gustave Akakpo et Aurore Déon, est présentée et suivie d’un échange avec les comédiens.

Chaque  jour  des  centaines  de  demandeurs  d’asile  pénètrent des  bureaux  anonymes  pour  raconter  leur  histoire,  portée par  un  traducteur,  à  un  officier  de  la  République  chargé  de statuer sur leur sort. Des face-à-face capitaux, où la peur de se voir renvoyé dans son  pays d’origine se heurte à la lourde responsabilité de changer le cours d’une vie. Le texte de la pièce a été écrit sur la base de notes prises par l’auteur dans les locaux de l’OFPRA (Office français de protection  des  réfugiés  et  apatrides)  à  la  manière  d’un sociologue menant une observation in situ, l’écriture étant ensuite "théâtralisée".

►  Pour prolonger la représentation, quelques titres récents autour du thème des réfugiés et demandeurs d'asile.
Vous pouvez aussi consulter la précédente sélection sur les camps de réfugiés, la question de l'(in)hospitalité, les questions migratoires.

L'exposition "Inhospitalité"

Dans le cadre du Mois des 3 Mondes 2018 organisé par la Maison du Monde autour du thème "Des ponts pas des murs", l'exposition "INHOSPITALITÉ" de Julien Saison est proposée par la Cimade, du 7 novembre au 23 novembre 2018 dans le hall de la BU.
Le photographe a voulu "mettre en lumière une étape du parcours des réfugiés : celle de l’impasse calaisienne, jusqu’où l’exil les pousse malgré l'inhospitalité dominante". C'est un hommage aux réfugiés, hommes, femmes et enfants, aux acteurs, à la fraternité entre les réfugiés et la solidarité associative ou individuelle.
Le mercredi 14 novembre 2018 à 16h, une pause Café en salle des thèses de la BU est l'occasion d'un échange avec Julien Saison, photographe, et des membres de la Cimade autour des frontières et de leurs effets sur le parcours des migrants.

►  Nous vous proposons une sélection de dernières acquisitions sur les camps de réfugiés, la question de l'(in)hospitalité, les questions et politiques migratoires.
Retrouvez une sélections de fictions (BD, films, romans) sur les parcours de réfugiés dans le guide de littérature
Consultez le programme complet du Mois des 3 Mondes.

Camps de refugiés

(In)hospitalité

Questions et politiques migratoires

► Retrouvez la bibliographie réalisée par la BU sur le thème des frontières pour l'exposition "Moving beyond frontiers" en 2017.

Vous pouvez aussi visionner les séminaires de la Chaire Exil et Migrations de la Fondation Maison des sciences de l'homme  : "Sauver les migrants, est-ce de l’humanitaire ?", "Ça coûte combien, un migrant ?", "C’est quoi, un réfugié ?", "Dessine-moi un migrant".

Les évènements Calenda en sociologie

Calenda, le calendrier de revues.org, vous permet de suivre l'actualité des évènements en  sciences humaines et sociales.

Les dernières annonces en sociologie

Loading ...

Laissez-nous votre avis !