Sociologie, philosophie, psychologie, religionsC'est à voir

>>Guide des collections en sociologie de la BU d'Evry

Colloque "Prescription touristique : y a-t-il encore de l’humain ?"

La Licence professionnelle Protection et valorisation du patrimoine historique et culturel de l’UEVE organise le colloque "Prescription touristique : y a-t-il encore de l’humain ?" le jeudi 16 mai 2019 de 14h-17h, à la salle des thèses de la Bibliothèque universitaire.
Ce colloque s'intéresse à la question de la prescription touristique à l’heure du numérique, aux expériences touristiques, aux rôles des acteurs.

Explorez cette sélection d'acquisitions récentes sur la sociologie du tourisme, les relations et expériences touristiques.
En parallèle, la sélection des collections de géographie décline l'expérience touristique, ses acteurs et ses enjeux.

Pour aller plus loin, vous pouvez explorer les collections de sociologie, en particulier l'indice 306.48 dédié à la sociologie des arts, des loisirs et du tourisme.
Vous pouvez aussi feuilleter la bibliographie de l'exposition "Tourisme en quête de sens" présentée pour la Fête de la science à l'automne 2017 à la BU.

Écoutez  les 4 émissions Les Vacances de Monsieur Éco dans Entendez-vous l'éco? sur France Culture :
Aux origines du tourisme ; Les mécanismes du tourisme ; La mise en tourisme du territoire ; Le tourisme contre le voyage.

Fake news, infox et post-vérité

Source : https://www.ifla.org
Médiatisées avec la campagne du Brexit et l’élection présidentielle aux États-Unis, les fake news ont à présent leur équivalent français : "information fallacieuse" ou "infox", comme le recommande la Commission d'enrichissement de la langue française. Le phénomène n'est ni nouveau, ni extérieur à nos frontières.
Cependant, la situation actuelle est aussi spécifique. L’ambivalence d'internet s'y révèle, puisqu'il donne tout autant la parole à la démocratie participative, qu'aux voix du populisme, de l'extrémisme et du complotisme. Cette nouvelle ère de la communication serait celle de la post-vérité. Les autoroutes de l'information, puis le web 2.0 ne remplissent pas les promesses de démocratisation de l'information et de démocratie. Après un long feuilleton parlementaire controversé, la loi dite loi "fake news" vient d'être votée par le Parlement.
Dans De quoi les fake news sont-elles le nom ? (Débat, juin 2018), Nicolas Vanbremeersch craint que cette bataille contre les fake news n'entraîne "le clivage entre ceux qui croient détenir le savoir, la rationalité, la vérité, et ceux qui leur en opposent une nouvelle, plus en ligne avec le vécu du peuple et ses émotions."  Il conclut : "Notre grand défi est d’accepter le chaos et le doute dans lequel nous sommes plongés". "Cessons de vilipender les marchands de faux pour nous penser tous comme acteurs, médias, producteurs d’information, et pour envisager sérieusement les sujets de l’éducation et des savoirs portés sur ce réseau".
A votre disposition à la BU, cette sélection de ressources récentes aborde les fausses nouvelles, la confiance et de désinformation numériques et la post-vérité

Histoire de la propagande et des fausses nouvelles

Infos et infox

Infox, complotisme et post-vérité

Comment lutter contre les fake news

En ligne

Consultez :

► Visionnez la table-ronde "Les fakes news sont-elles un danger pour la démocratie ?" aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois.
► Suivez les deux cours "De l'influence à l'info" d'Hervé Le Crosnier dans le cadre de la Licence Humanités numériques de l'Université de Caen.

Les évènements Calenda en sociologie

Calenda, le calendrier de revues.org, vous permet de suivre l'actualité des évènements en  sciences humaines et sociales.

Les dernières annonces en sociologie

Loading ...

Laissez-nous votre avis !

Des femmes victorieuses à la BU

Découvrez l'exposition Victoire ! [nom commun FEMININ] dans le hall de la BU du 15 mai au 17 juin 2019

13 étudiantes de l'Université Paris-Saclay championnes sportives reviennent sur leur parcours. 13 photographies de Vincent Moncorgé nous les présentent.

Cette exposition veut mettre en valeur le parcours de ces jeunes femmes et utiliser  leur exemple pour accompagner la lutte contre les stéréotypes dans le sport et en particulier dans l’accès aux pratiques sportives de haut niveau.

L'UEVE a reçu le label "Génération 2024". Dans ce cadre, elle est engagée dans la valorisation du sport auprès des étudiants et du grand public.

Dans ce contexte et dans la perspective des Jeux olympiques 2024 à Paris, voici une sélection d'acquisitions récentes en sociologie sur le sport et le genre.
Vous pouvez aussi consulter la sélection du guide de STAPS qui traite des spécificités du sport féminin et des jeux olympiques.

À quoi tient une société ? Affects collectifs, valeurs et lutte sociale : conférence de Frédéric Lordon

Assistez à la conférence "À quoi tient une société ? Affects collectifs, valeurs et lutte sociale" de l'économiste et philosophe Frédéric Lordon, le jeudi 11 avril à 17h, à l'UFR SHS, 2 rue du Facteur Cheval (Amphi 1).

Frédéric Lordon montre comment les affects collectifs font tenir les sociétés. Sachant qu’il n’existe pas de force intrinsèque des idées vraies, comment les valeurs et les idées peuvent-elles nous affecter si nous voulons mettre en place des modèles de société plus justes, plus démocratiques et plus égalitaires ?
Il répond aux questions de Daniel Bachet, professeur émérite de sociologie à l’UEVE et de Victor Collard, doctorant en sociologie à l’EHESS et enseignant à l’UEVE, puis à celles du public.

Pour préparer ou prolonger cette conférence, consultez et empruntez les ouvrages de Frédéric Lordon disponibles à la BU

Consultez également le guide d'économie qui présente les ouvrages de Frédéric Lordon dédiés aux aspects économiques.

Les dernières parutions de Frédéric Lordon

Écoutez l'auteur sur ses thèmes dans les émissions de France Culture

- "Que valent les valeurs ?" dans La Grande table des idées,
- "Le pouvoir des affects" dans l'émision Entendez-vous l'éco ? Raison et déraison de l'économie (4/4),
- "Les affects de la politique" dans les Chemins de la philosophie.

► Visionnez la conférence de Frédéric Lordon sur "Les affects de la politique" à l'Institut d’Études Avancées de Nantes.

Pour poursuivre les Journées "Émancipation individuelle/collective ?" du CPN

Les14 et 15 février se sont tenues les Journées scientifiques du Centre Pierre Naville (CPN) sous la thématique "Émancipation individuelle/collective ?". Différentes tables rondes étaient au programme :

  • "Questionner le concept d’émancipation aujourd’hui"
  • "S’émanciper par la science ou s’émanciper de la science ?"
  • "Émancipation et travail, où en est-on ?"
  • "La sociologie visuelle et filmique et l’émancipation"
  • "L’éducation et la formation au service de l’émancipation ?"
  • "Agir pour l’émancipation dans le contexte social actuel. (Regards croisés sur « les gilets jaunes»)
  • Carte blanche à Jean-Pierre Durand (CPN) : "Marx et l’émancipation au XXIe siècle".

Vous pouvez consultez le programme complet et la liste des intervenants.

Pour prolonger ces journées consultez et empruntez les ouvrages sélectionnés par le CPN pour ces journées.

Des ouvrages des intervenants invités

Des ouvrages des intervenants du CPN

Pour en savoir plus sur les publications récentes des enseignants-chercheurs disponibles à la BU, consultez l'onglet consultez la rubrique "Vos enseignants-chercheurs publient".

Un an après #MeToo

Source : https://stop-violences-femmes.gouv.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un an, après l'affaire Weinstein, le mouvement #MeToo et l'emballement médiatique, le nombre de victimes de violences sexuelles déclarées aux forces de sécurité sur une année a augmenté. Le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) le confirme  dans son bilan statistique 2018 Insécurité et délinquance :
"L’année 2018 a été marquée par une hausse sensible du nombre de violences sexuelles enregistrées par les forces de police et de gendarmerie. Celles-ci ont ainsi connu un bond de +19 % en 2018 par rapport à 2017, dans le contexte de l’affaire Weinstein qui s’est déroulée en octobre 2017."
Un an, c'est aussi le temps de l'édition, du recul au-delà des informations immédiates. Découvrez les premiers ouvrages acquis par la BU sur le mouvement #MeToo, celui de la politologue Camille Froidevaux-Metterie, du sociologue Raphaël Logier, de la philosophe Geneviève Fraisse et de l'historienne Laure Murat.

Plus largement, vous pouvez explorer les indices 305.3 sur le genre, les rôles des sexes et les relations femmes / hommes et 305.4 sur les femmes, le féminisme.

Vous pouvez écouter les quatre émissions Un an après #MeToo dans Cultures du Monde sur France Culture : "Sans oui, c’est non" : la bataille du consentement ; De la Chine au Japon : l’émancipation en marche ; De la rue à l’université : la "troisième vague" féministe ; De Washington à Buenos Aires : l’éternel combat de l’avortement.

"Un pays dans le ciel", théâtre au département de sociologie

Mercredi 19 décembre 2018 à partir de 12h au bâtiment du Facteur Cheval, théâtre au département de sociologie : la pièce de théâtre "Un pays dans le ciel", commande d’écriture à Aiat Fayez, mise en scène par Matthieu Roy  de la Compagnie du Veilleur et jouée par Hélène Chevallier, Gustave Akakpo et Aurore Déon, est présentée et suivie d’un échange avec les comédiens.

Chaque  jour  des  centaines  de  demandeurs  d’asile  pénètrent des  bureaux  anonymes  pour  raconter  leur  histoire,  portée par  un  traducteur,  à  un  officier  de  la  République  chargé  de statuer sur leur sort. Des face-à-face capitaux, où la peur de se voir renvoyé dans son  pays d’origine se heurte à la lourde responsabilité de changer le cours d’une vie. Le texte de la pièce a été écrit sur la base de notes prises par l’auteur dans les locaux de l’OFPRA (Office français de protection  des  réfugiés  et  apatrides)  à  la  manière  d’un sociologue menant une observation in situ, l’écriture étant ensuite "théâtralisée".

►  Pour prolonger la représentation, quelques titres récents autour du thème des réfugiés et demandeurs d'asile.
Vous pouvez aussi consulter la précédente sélection sur les camps de réfugiés, la question de l'(in)hospitalité, les questions migratoires.