Histoire et géographieLa BU s'anime

>>Guide des collections d'histoire et géographie de la BU d'Evry

Journées dédiées à Cheikh Anta Diop

Les 6, 7 et 8 novembre 2018, l’Université d’Évry propose trois journées dédiées à l’universitaire Cheikh Anta Diop, figure intellectuelle majeure dont les travaux ont renversé un grand nombre d’idées reçues sur l’Afrique et l’humanité en général.
Elles invitent à revisiter les grandes thématiques de son travail pluridisciplinaire, sous l’éclairage de données actuelles de la paléoanthropologie, de l’archéologie, de la linguistique, de la génétique, et de la connaissance historique.

Au programme de ces trois journées :
- l’exposition « Cheikh Anta Diop, l’homme et l’œuvre », proposée par le Dr Cheikh M’Backé DIOP et l'association Horizon Tropical, présentée du 5 au 26 novembre 2018 dans le hall du bâtiment Maupertuis et du 27 novembre au 14 décembre 2018 à la Bibliothèque Universitaire,
- la projection-débat du film documentaire « Kemtiyu, Séex Anta - Cheikh Anta », réalisé en 2016 par William Ousmane Mbaye et Laurence Attali et consacré à la vie de Cheikh Anta Diop, le mercredi 7 novembre, de 15h à 16h35, amphi 150, bâtiment Maupertuis,
- le colloque scientifique du jeudi 8 novembre, amphi audio, bâtiment Premiers Cycles, introduit et clôturé par Patrick Curmi, Président de l’Université d’Évry et Abdoul Hameth Ba, enseignant-chercheur à l’Université d’Évry, avec les interventions du Dr Cheikh M’Backé Diop, Président de l’Association Khepera, de la Pr Dominique Grimaud-Hervé, anthropologue au Muséum national d’histoire naturelle, du Pr Théophile Obenga, philosophe, linguiste, égyptologue et historien congolais, du Dr Denis Pierron, docteur en anthropologie moléculaire au CNRS, du Pr Aboubacry Moussa Lam, historien, égyptologue, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

« A la fois scientifique, historien, égyptologue, philosophe, politique, [Cheikh Anta Diop] s’est engagé dans une démarche qui simultanément est une redécouverte du passé, une analyse du présent et une projection dans un futur dont il souligne le rôle déterminant qu’y joueront la science, la technologie, la philosophie. L’envergure de son regard, l’acuité de sa réflexion, la puissance du souffle qui sous-tend ses travaux et la détermination de son action politique devaient être à la mesure de l’enjeu : la réinsertion de l’Afrique dans le courant de l’histoire humaine.
L’œuvre de Cheikh Anta Diop, c’est l’Afrique qui reprend l’initiative de son destin. Cheikh Anta Diop repense l’histoire du monde jusque-là quasi unilatéralement écrite par les Européens
. »
(DIOP, Cheikh M’Backé. Cheikh Anta Diop : l’homme et l’œuvre. Paris : Dakar : Présence africaine, 2003, p. 231-232)

Arrêtons-nous sur Cheikh Anta Diop, l'historien : ses travaux d'historien, les analyses de son oeuvre d'historien et les publications en histoire des intervenants du colloque. 
Retrouvez Cheikh Anta Diop, le philosophe et l'anthropologue, dans le guide de sociologie.

L'oeuvre de l'historien et homme politique Cheikh Anta Diop

Sur l'historien Cheikh Anta Diop


Visionnez la bande-annonce.

Les bibliographies des précédentes animations

A noter que les bibliographies des animations précédentes sont également consultables.

Bibliographie Cheikh Anta Diop

Des publications des intervenants dans les collections d'histoire et de sciences politiques

écoutez, visionnez...


► Visionnez "l'Intégrale Africanités" sur TV5 sur l'héritage de Cheikh Anta Diop :
"Que reste-t-il de l'héritage de l'égyptologue Cheikh Anta Diop, 31 ans après sa disparition ? À la fois physicien, paléontologue, historien, anthropologue, historien et linguiste, le savant sénégalais a démontré que l'Afrique était bien la première civilisation au monde. Un point de vue qui lui a valu de vives critiques en Occident et en Afrique. L'égyptologue congolais Théophile Obenga est l'invité fil rouge de l'émission. Auteur de plusieurs ouvrages, il est l'un des derniers disciples de Cheikh Anta Diop."
(résumé de l'éditeur)


Écoutez Histoire de l'Afrocentrisme 2/3, dans la Fabrique de l'Histoire sur France Culture :
"Nous nous souvenons ce matin qu'il y a cinquante ans, à l'orée des décolonisations africaines, l'écrivain Cheikh Anta Diop soutenait une thèse en Sorbonne dans laquelle il remettait l'Afrique au cœur de l'histoire humaine. Et nous profitons également du soixante-dixième anniversaire de la mort à Londres de Marcus Garvey, qui avait, dans les années vingt, essayé de mettre en place une compagnie maritime permettant aux afro-américains de "retourner" en Afrique, pour aborder les penseurs de l'afrocentrisme" (résumé de l'éditeur).