Arts, musique, spectacleLes autres C'est à voir de l'année

>>Guide des collections en arts, musique, spectacle de la BU d'Evry

Musique et design sonore dans les productions audiovisuelles contemporaines

Depuis l’avènement des technologies numériques au début des années 1990, le traitement de la bande sonore destinée à l’image a fait l’objet de nombreuses transformations. En particulier, la traditionnelle séparation entre la musique et le design sonore se trouve remise en question.  

Le colloque Musique et design sonore dans les productions audiovisuelles contemporaines, organisé par Grégoire Tosser et Chloé Huvet, les 2 et 3 décembre, place la dimension sonore au cœur de la réflexion, dans une approche globale et « intégrative » des bandes son pour l’image.

Retrouvez le programme de ce colloque et, ci-dessous, une sélection de documents disponibles à la bibliothèque universitaire ainsi qu'une brève bibliographie.

L'histoire du son au cinéma

Les techniques du son au cinéma

Qu'est-ce que le design sonore au cinéma?

Quelques films remarquables

Musique et sound design dans les deux trilogies Star Wars par Chloé Huvet

Bibliographie

Une étoile parmi les étoiles

Une légende de la danse emportée par une maladie foudroyante à l’âge de 61 ans !

Né le 14 mars 1959, Patrick Dupond devient en 1980 une étoile de l’Opéra national de Paris et rencontre un remarquable succès international. Il danse pour Rudolf Noureev, Maurice Béjart, Roland Petit ou encore John Neumeier. En 1990, il est nommé directeur de la danse du ballet de l’Opéra national de Paris durant 5 ans. Son « insoumission et son indiscipline », selon ses mots, entraînent son licenciement en 1995. Il participe à plusieurs émissions télévisées par la suite (Prodiges, Danse avec les stars) tout en continuant à se produire sur scène. Son décès, le 5 mars 2021, suscite de nombreux hommages saluant un danseur virtuose, au tempérament fascinant et populaire, qui a beaucoup compté dans l’univers de la danse.
La BU vous propose quelques ressources en son honneur.

Crédit Photo : Pascal George - AFP/Archives

A visionner en ligne :

1979, "Un Dupond à l'Opéra, ce n'est pas possible !"
Tout danseur rêve de faire partie des étoiles de l’Opéra de Paris. Patrick Dupond l’a réalisé à la fin des années 1970. Sa personnalité originale et son génie ont fait de lui une graine d’étoile. L'INA retrace, dans cette vidéo, le portrait d’un « Dupond » hors du commun.

Et pour quelques notes de plus… Hommage à Ennio Morricone (1928-2020)

Le Maestro Ennio Morricone s’est éteint le 6 juillet 2020 à Rome, sa ville de cœur qu’il n’a jamais voulu quitter, même pour Hollywood. Sa composition artistique, mélancolique, avant-gardiste, populaire, sophistiquée est ancrée dans l’Histoire. Qui n’a pas sifflé sur « Et pour quelques dollars de plus », entendu les cris de coyote dans « Le Bon, la Brute et le Truand », joué un air d’harmonica dans « Il était une fois dans l’Ouest », frissonné en écoutant « Chi Mai ». Il ne s’agit là que de quelques exemples parmi tant de souvenirs cinéphiles. Si sa collaboration avec le réalisateur Sergio Leone lui a apporté la gloire et la reconnaissance internationale, le compositeur regrette que son travail ne se résume qu’à cette création cinématographique de près de 500 musiques de films. Son œuvre est en réalité encore plus prolifique.

Trompettiste de formation, il étudie l’orgue, l’orchestration, la composition. Il compose ses premières œuvres très jeune s’inspirant de la musique classique. La guitare électrique, la flûte de pan, le sifflet, la cloche, les bruits d’animaux… sont des instruments et des sons qu’il exploite, le tout accompagné par un traditionnel orchestre symphonique. Il a composé un nombre important de pièces de musique de chambre et pour orchestre, sa "musica assoluta" ainsi qu’il la nommait lui-même. Chef d’orchestre, il a entamé en 2001 une tournée mondiale de concerts revisitant son œuvre.

Le département Arts et Musique de l’Université d’Evry organise le colloque « Et pour quelques notes de plus… Hommage à Ennio Morricone (1928-2020) » du 22 au 23 mars 2021 en son honneur.

A cette occasion, la bibliothèque propose une sélection de ressources autour du compositeur italien, de son œuvre et invite à visionner quelques films dont il a composé la musique.

A écouter, à visionner

Découvrez "Ennio Morricone, Sergio Leone : une des collaborations les plus mythiques du cinéma" proposé par France Musique et qui revient sur la plus fructueuse collaboration entre le réalisateur et le compositeur à travers huit films.

 


Evadez-vous avec ses plus grandes compositions sur nos plateformes musicales :

Rendez-vous aussi sur Philharmonie de Paris à la demande, pour écouter des extraits de musiques composées par Ennio Morricone et le concert "Musique et cinéma : de Nino Rota à Ennio Morricone".


Visionnez quelques films disponibles à la BU dont il a composé la musique :


Les collaborations avec Sergio Leone...

... avec ses compatriotes...

... dans le monde entier.

Emportés par le Covid-19

Parmi les victimes de la pandémie, se trouvent évidemment des musiciens. En guise d’hommage, retrouvez sur cette page une sélection de quelques personnalités disparues et des vidéos à regarder et surtout écouter.

Manu Dibango  (1933-2020)  

Manu Dibango, artiste multiple, laisse derrière lui soixante années de carrière et d’engagements, sans pause ni éclipse. Saxophoniste au son identifiable dès les premières mesures, il savait aussi être pianiste, vibraphoniste, joueur de marimba, pouvait jouer de la mandoline et, récemment, du balafon. Il était également chanteur, arrangeur et chef d’orchestre.

John Prine (1946-2020)

Surnommé le Mark Twain des paroliers, John Prine est une légende de la folk américaine. Son oeuvre oscille entre la protest song  et la ballade raffinée, mélancolique ou surréaliste.

Oscar Chávez (1935-2020)

Considéré comme l'un des principaux représentants du style appelé Canto Nuevo au Mexique, Oscar Chavez accompagne le mouvement étudiant mexicain de 1968 et l'Armée zapatiste de libération nationale dans les années 1990. Tout au long de sa carrière, il n'a jamais renoncé à son engagement politique. 

Aurlus Mabele (1953-2020)

Aurlus Mabélé aspire à dynamiser la rumba congolaise. Il en modernise les sonorités, en accélère le rythme : le soukouss est né et Aurlus Mabélé en devient le maître incontesté.

Luigi Roni (1942-2020)

Grande voix de l’opéra, Luigi Roni fait ses débuts, très jeune, dans Faust , où il interprète Méphistophélès. Pendant sa longue carrière, il foule les planches des plus importantes scènes mondiales, de la Scala de Milan au Metropolitan Opera de New York, en passant par l'Opéra de Paris. Il avait également fondé en 2002 un festival d'été itinérant, Il Serchio delle muse.

Dave Greenfield (1949-2020)

Musicien accompli, Dave Greenfield rejoint en 1975 les Stranglers, formés un an plus tôt. Il apporte aux morceaux du groupe punk une complexité et une profondeur mystérieuse et sombre. Au fil des ans, le groupe évoluera du punk vers le post-punk, la new-wave puis le pop-rock. En 1982, Dave Greenfield compose leur chanson la plus connue, Golden Brown.

Wallace Roney (1960-2020)

Le trompettiste Wallace Roney est considéré comme l’héritier de son mentor, Miles Davis. Au fil du temps, il s’affirme comme une figure importante du post-bop. Il explore par ailleurs de nombreux territoires musicaux, comme la free, la fusion…

Naomi Munakata (1955-2020)

Cheffe de chœur et d’orchestre brésilienne renommée, Naomi Munakata dirige l'OSESP, la chorale de l'orchestre symphonique de l'État de São Paulo de 1995 à 2013. Elle devient ensuite cheffe de chœur de la chorale Paulistano Mário de Andrade du théâtre municipal de São Paulo. Elle enseigne à la faculté Santa Marcelina et à la faculté de Artes Alcântara Machado.

Journée d'études : "Wanderlust", l'art total de Björk

Le mardi 11 février, de 9h30 à 18h00 dans l'amphi audio, le département Musique organise une journée d'études consacrée à Björk.

A l'occasion de cette journée, retrouvez ici une sélection d'ouvrages disponibles à la BU.

Björk en musique

Depuis son premier album solo, Debut, en 1993 jusqu’à Utopia en 2017, Björk expérimente, se renouvelle constamment et joue de sa voix exceptionnelle.

Björk en image

Artiste pluridisciplinaire, Björk est actrice sous la direction de Matthew Barney et Lars Von Trier et crée des vidéoclips en collaboration avec Michel Gondry, Spike Jonze ou Michel Ocelot.

Le clip Bachelorette réalisé par Michel Gondry a contribué en partie à populariser cette chanson et a remporté le prix de la meilleure direction artistique lors des MTV Music Video Awards en 1998.

Les écrits sur Björk

Björk, artiste totale

Avec une œuvre riche de nombreuses disciplines artistiques, Björk est considérée comme une artiste totale. Ci-dessous, une sélection d’ouvrages sur ce thème.

Ses influences

La musique de Björk est un patchwork de nombreux styles. Inscrite dès son plus jeune âge en école de musique, elle découvre les grands compositeurs classiques. Adolescente, elle fait partie de plusieurs groupes aux influences jazz ou punk. Sa carrière solo est marquée par l’influence de la musique électro, le mélange des genres et les collaborations avec d’autres artistes.

L'engagement politique

Jusqu'aux années 2000, Björk reste discrète sur ses opinions politiques. C’est à partir de l’album Medulla qu’elle exprime ses idées ouvertement, tenant un discours engagé pour la paix, le féminisme et l’écologie.

Pour aller plus loin sur l'engagement des artistes, un ouvrage d' Elsa Grassy et Jedediah Sklower à lire en ligne ou à emprunter à la BU.

3ème journée mémoire : discriminations, racisme, antisémitisme et génocide(s)

Dans le cadre de la Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme, a lieu à l'UEVE (bâtiment Maupertuis, amphi 300) le 18 mars 2020 de 9h à 12h30 la 3ème journée mémoire : discriminations, racisme, antisémitisme et génocide(s).

Au programme :
- 9h : projection du documentaire La SNCF sous l’occupation, suivie à 10h15 d'un débat en présence de la réalisatrice Catherine Bernstein et de l'historien de la Résistance Laurent Douzon, animé par Olivier Le Cour Grandmaison et Yann Jurovics, enseignants de l'UEVE.
- 11h : témoignage de Jeanne Allaire, rescapée du génocide des Tutsi (1994), membre de l'association Ibuka ("Souviens-toi"). 

Visitez du 17 mars au 8 avril 2020 l'exposition Rwanda, mémoire d'un génocide, à partir des textes et photographies de Michel Bührer.

L'article Enseigner la Shoah : une mission impossible ? d'Olivier Le Cour Grandmaison  dans The conversation introduit la manifestation. Retrouvez ses autres publications disponibles à la BU.

Retrouvez dans les guides d'histoire et de littérature une sélection de documents.

Nous vous proposons un choix de films sur les génocides du XXe siècle.