Histoire et géographieLiberté d'expression et laïcité

>>Guide des collections d'histoire et géographie de la BU d'Evry

Deux journées particulières : la journée de la liberté d'expression et la journée de la laïcité à l'école


Affiche réalisée par les étudiants de l’école d’art Brassart de Tours, distinguées fin 2015 par le Prix de la laïcité de la République française

Le 2 novembre est la Journée mondiale de la fin de l'impunité pour les crimes commis envers les journalistes.
Le 9 décembre, date anniversaire de la loi du 9 décembre 1905, loi de la séparation des Églises et de l’État, est la Journée de la laïcité à l'École de la République.

Elles ont cette année une résonance particulière avec l'actualité, intimement liée aux hommages rendus au professeur d'histoire-géographie Samuel Paty, décapité le 16 octobre pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, et aux victimes des attentats du 29 octobre dans une église de Nice.

Pour s'associer et prolonger ces deux journées particulières, la BU vous propose des sélections dans ses collections sur les valeurs de la République que sont la liberté d'expression et de la presse et la laïcité.

Pour rappel, l'onglet principal traite de l'enseignement des questions vives et de l'enseignement moral et civique.

2 novembre : la liberté d'expression à l'honneur

 faut espérer q'eu s jeu la finira ben tôt : un païsan portant un prélat et un noble, 1789, BnF

"La liberté d’expression totale, illimitée, pour toute opinion quelle qu’elle soit, sans aucune restriction ni réserve, est un besoin absolu pour l’intelligence."  Simone Weil, L’enracinement : prélude à une déclaration des devoirs envers l'être humain, Gallimard, 1949  

L’assassinat de Samuel Paty, décapité le 16 octobre pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, a été l’occasion pour de nombreux médias et politiques de réaffirmer l’importance de la liberté d’expression en démocratie.

Le 2 novembre est  la Journée mondiale de la fin de l'impunité pour les crimes commis envers les journalistes : l’occasion d’unir cette autre profession trop souvent attaquée à l’hommage fait aux enseignants depuis quelques semaines, dans un dialogue entre liberté d’expression et liberté de la presse.

►  Nous vous proposons ici une sélection de ressources et acquisitions récentes, dont certaines en ligne, sur l'histoire et la géographie de la presse et de la censure, sur l'histoire de la dérision et  de la caricature.

Retrouvez aussi d'autres ressources :

Histoire et géographie de la liberté de la presse et de la censure

Histoire du blasphème , de la dérision et de la caricature

Pour aller plus en ligne

Expositions et tables rondes virtuelles, émissions de radio


Visitez deux expositions virtuelles :


Écoutez :

 
Visionnez :


► la conférence "Forcer le trait" qui s'intéresse à l’histoire de la caricature avec les historiens Francesca Alberti et Bertrand Tillier, et le dessinateur de presse Jul, et la conférence "La puissance du dessin au service des droits de l'Homme" , par l’association Cartooning For Peace, réseau international de dessinateurs de presse pour le respect des cultures et des libertés, avec Christiane Taubira et les dessinateurs de presse Plantu, Kichka et Kroll. Toutes les deux dans le cadre aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois 2018


► l'émission du Dessous des Cartes sur Arte intitulée "Europe de l’Est : liberté de la presse en danger". Existe-t-il encore une presse indépendante en Hongrie ? Quelle est la situation en Slovénie ? En Pologne ? En Serbie ? L’Union européenne permet-elle de préserver la liberté de la presse au sein de ses pays-membres ? (extrait du résumé de l'éditeur)

► le webinaire de politologue Cédric Passard "Caricature et Liberté d'expression" sur Canopé. Il propose, à travers une analyse historique, une analyse de la construction de l’art de la caricature, des définitions de la caricature, de ses formes, de ses objectifs et de ses limites par rapport à la loi et à la liberté d’expression.

9 décembre : Journée nationale de la laïcité à l'école

 Séparation de l'Église et de l'État : [un défet du] "Rire". Ch. Léandre. Gallica - BnF

"La Laïcité doit […] se comprendre comme l'édification d'un monde commun aux hommes sur la base de leur égalité et de leur liberté de conscience, assurée par la mise à distance de tous les groupes de pression. C'est pourquoi l'affirmation de la Laïcité ne se construit pas contre le seul cléricalisme religieux, mais aussi contre toute captation ou mise en cause de la chose publique par des intérêts idéologiques ou économiques particuliers. C'est pourquoi également elle ne peut se réduire à une « neutralité d'accueil », mais appelle une culture du jugement rationnel, gage d'autonomie personnelle."
Henri Peña-Ruiz. Philosophie de la laïcité. PUF, 2005

À la date anniversaire de la loi du 9 décembre 1905, loi de la séparation des Églises et de l’État, a lieu chaque année la Journée de la laïcité à l'École de la République.
La laïcité, telle que définie par cette loi, repose sur deux principes majeurs : le régime de séparation, qui soumet les cultes à un régime de droit privé (il n’y a ni religion d’État, ni cultes reconnus et financés par l’État) ; la reconnaissance de la liberté en matière religieuse et son corollaire, la neutralité de l’État face à toutes les religions et à toutes les croyances.
La Charte de la laïcité à l'école explicite les sens et enjeux du principe de laïcité à l'École, dans son rapport avec les autres valeurs et principes de la République. Elle offre ainsi un support privilégié pour enseigner, faire partager et faire respecter ces principes et ces valeurs, mission confiée à l'École et réaffirmée dans la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013.

À cette occasion, la BU vous propose une sélection des ressources récentes des collections d'histoire-géographie exposées au 2ᵉ étage : sur l'histoire de la laïcité et  sur l'enseignement du fait religieux dans le secondaire, une question abordée dans les programmes d'histoire et géographie.

►  Pour aller plus loin, explorez les indices suivants dans les collections de religions : 200.7 sur l'enseignement du fait religieux, 200.9 sur l'histoire et la géographie des religions.

►  Consultez aussi les sélections des autres collections :

Histoire de la laïcité

le café historique "De la laïcité en France" avec Patrick Weill sur son ouvrage De la Laïcité qui en donne une définition et une explication fondées sur le droit et sur l’histoire.

L'enseignement du fait religieux dans le secondaire

Pour aller plus loin en ligne

Écoutez :


Visitez l'exposition virtuelle :


Visionnez :

la conférence "De Ferdinand Buisson à la charte de la laïcité, pédagogie de la laïcité / pédagogie laïque" en 2018 de Jean-Paul Delahaye, Inspecteur général de l’Éducation nationale honoraire, président du Comité national d’action laïque.